L'atelier
Histoire des Tropéziennes

Depuis 1927

Depuis plus de 90 ans un savoir-faire unique

2021,
Nous soufflons cette année nos 94 bougies.

C'est une belle histoire de famille, une famille d'artisans tropéziens !
La famille Rondini, la plus ancienne maison sur la place de Saint-Tropez, a pignon sur rue dans la cité du bailli de Suffren. Sa production de spartiates tropéziennes, loin d'emboîter le pas à la cadence industrielle, trouve malgré tout acquéreurs venus des quatre coins du globe. Robustesse et souplesse, sobriété et régularité des chaussures à lanières, professionnalisme de la maison ont fait et continuent de faire des « Rondini » la famille par qui les tropéziennes arrivent...

Tout a commencé avec

DominiqueRondini

rondini histoire

En 1927, l'année de naissance de son fils Serge, il décide de se lancer dans la fabrication de sandales, un modèle unique s'offre à la clientèle... La tropézienne classique bien entendu.

Serge a bien grandi et décide de seconder son père. Il a envie de créer d'autres modèles, aussitôt dit, aussitôt fait ! Le Bikini tout d'abord, le Serpent qu'il créé pour son épouse Roseline, le Saint-Pierre, ensuite le Capri, le Croisé..etc

En 1983, Alain, leur fils prend la décision de rester à Saint-Tropez et de reprendre le flambeau... c'est un beau métier, il aime l'odeur du cuir le matin en arrivant à l'atelier, il aime fabriquer avec minutie ces belles sandales tropéziennes. Son père est là pour lui apprendre le métier et ensemble, et toujours dans la bonne humeur, ils vont poursuivre le chemin.

L'affaire se développe et ils décident de se faire aider. Aujourd'hui, un noyau d'une dizaine de personnes travaillent à la fabrication de ses tropéziennes. Xavier, son neveu, après des études de commerce, rejoint également l'équipe. Il s'occupe aujourd'hui de la fabrication mais aussi du e-commerce.

Comme à l'origine, ce sont toujours des cuirs à semelle français tannés à l'écorce de chêne pendant 12 mois, gage de solidité, de robustesse et de souplesse. La qualité, toujours la qualité, pour satisfaire au mieux ceux qui nous font confiance.

L'atelier s’agrandit en 2015,
mais reste toujours attenant à la boutique.
Comment s'en passer ?
Si nous voulons faire parfaitement notre métier ?

Notre équipe, artisans confirmés eux-aussi, et amoureux du travail bien fait, permet de répondre au plus près aux besoins des clients ! Besoin d'un ajustement pour régler au mieux la tension des lanières ou besoin d'une réparation ? Eric, Xavier ou Sophie interviennent ! Georges gère la boutique et crée de magnifiques vitrines, Farah vous aidera à choisir le modèle de tropéziennes qui vous correspond le mieux, Corinne et Imen s'affairent dans l'atelier, montage, couture, collage, assemblage... tant d'étapes à réaliser !

C'est une véritable chance d'avoir notre atelier de fabrication de sandales à portée de main.

Malgré tout, nos clients n'ont pas toujours la possibilité de passer à notre atelier. Voici 6 ans, avec l'aide de l'agence de communication Sweep de Montpellier, notre site en ligne est créé ! Et tous les jours, nos clients sont contents de recevoir à leur domicile de par le monde, un peu de notre savoir-faire tropézien.

Aujourd'hui, avec l'aide de Clara, Anaïs, et Pauline, les filles d'Alain, nous plongeons dans l'univers des réseaux sociaux ! Et pourquoi pas ? Une photo de l'atelier, de notre équipe ? De la vitrine du moment ? D'un nouveau modèle de tropéziennes ? De notre village ? Nous sommes davantage 'en connexion' avec nos clients... Et c'est plutôt génial !

savoir-faire rondini

Et maintenantque l'aventure continue!